Je suis venue te dire que je m’en vais

13 Fév

Well, well. Comment le dire…

J’ai démarré mon aventure sur ce blog il y a 1 mois et demi de cela. Le 26 décembre 2012 pour être exact.

2 jours avant, je ne pensais même pas écrire une ligne sur un blog. Je vous raconterai un jour ce qui m’a amené à ouvrir ces pages.

C’est juste par curiosité que je l’ai ouvert. Juste pour voir quelle sensation cela allait me procurer.

Tout naturellement, je me suis dirigée sur la plateforme WordPress. La solution gratuite me permettait d’y goûter sans prendre de risque.

A aujourd’hui, on ne peut pas dire que j’y ai été très prolifique (seulement 10 articles publiés) même si les idées ne manquent pas. Mais très vite, je me suis sentie très limitée par les fonctionnalités que me propose cette plateforme gratuite mais néanmoins très riche.

Liberté

C’est donc hier soir que j’ai pris la décision de m’installer chez moi : 365 Choses A Faire Dans Une Vie De Maman

J’ai donc acheté mon nom de domaine chez OVH, transféré mes articles en seulement deux clics (je ne suis pas peu fière de la prouesse. YESSSSSS !!!), installé un nouveau thème et bidouillé comme je pouvais. Et tout cela, avec seulement de l’intuition et des conseils avisés.

J’ai toujours été plus ou moins fonceuse mais en vieillissant j’ai plutôt tendance à prendre plus de temps pour passer à l’action. M’installer chez moi et m’acheter mon nom de domaine a été comme sortir de ma zone de confort même si je sais que cela peut paraître un acte banal et que le risque est totalement nul.

Je suis pourtant une femme dont le mot « LIBERTE » n’est pas qu’une vue de l’esprit ni un vain mot. J’organise du mieux que je peux toute mon existence autour de cette idée et j’éduque ma fille dans ce sens.

C’est peut-être qu’acquérir son nom de domaine veut dire que l’on passe à l’étape supérieure alors que l’on se sent novice en la matière.

Mais à force de se poser trop de questions, de vouloir couper les cheveux en quatre et tout maîtriser on finit par ne jamais passer à l’action. Donc, là c’est fait ! Je suis chez moi parce que j’ai décidé de lâcher-prise.

Je me rends compte que je ne maîtrise pas tout. Le résultat escompté n’est pas encore là. Mais c’est en y allant, en tâtonnant que je vais apprendre.

Alors dorénavant, venez me retrouver ici : 365 Choses A Faire Dans Une Vie De Maman

Au passage, je remercie Aurélien car ses vidéos explicatives m’ont bien aidées à me dépatouiller sans avoir à m’arracher les cheveux. Merci Aurélien, car tu sais, les cheveux sont pour les femmes un attribut féminin au possible ;-D.

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cuisiner vite et bien

11 Fév

Quand un nain de jardin rentre dans votre vie, vous ne pouvez plus vous permettre de cuisiner ou manger n’importe quoi, comme à l’époque où vous n’aviez pas d’enfants. Vous savez, le yaourt, le bout de fromage ou la biscotte mangés sur le pouce ou le plat cuisiné acheté à la va-vite au supermarché du coin.

D’abord parce que manger correctement est important pour la croissance de l’enfant, parce qu’il faut développer son goût pour manger varié et sain et puis parce que nous les parents, on en profite aussi en passant.

2013-02-11

Ouais, fastoche me direz-vous. Dans la théorie, c’est très bien mais dans la pratique préparer un repas varié et complet tous les jours devient vite un casse-tête.

Ben oui, préparer un repas sain et équilibré tous les jours, il faut pouvoir trouver l’inspiration sans tomber dans la répétition. Et je vous avouerai que je règle trop souvent le sujet avec des pâtes, du riz et du jambon. Je me suis même surprise à donner des plats cuisinés à ma fille alors que je sais pertinemment que ce n’est pas la solution idéale.

Mais voilà, j’ai très envie de varier mes repas sans avoir à préparer plusieurs plats en fonction des goûts ou des impératifs de chacun, que je souhaite manger correctement car j’ai tendance à avoir un bon coup de fourchette et que je ne veux pas passer ma vie en cuisine car je n’en ai ni le temps, ni l’envie.

Et si cuisiner devenait un plaisir 😉

Et puis un jour de GROS ras le bol, je me suis souvenue d’un jeune anglais dont j’ai beaucoup entendu parlé sur la blogosphère et qui se nomme Jamie Oliver.

Je suis partie faire un tour sur son blog pour découvrir ce qu’il y faisait, ce qu’il proposait et surtout découvert le livre qui allait me sauver la vie. Oui, je sais, j’exagère un peu ;-).

J’ai pu voir qu’il était très inspiré par la cuisine méditerranéenne et plus spécifiquement la cuisine italienne (alors ça, ça me va). Que par son approche il nous apprend à apprécier les ingrédients et la cuisine de qualité tout en démystifiant notre présence derrière les fourneaux.

2013-02-112

Pour vous parler de son livre qui m’a fait de l’œil, il s’agit de 30 minutes Chrono. L’objectif étant de préparer un menu complet allant de l’entrée jusqu’au dessert et parfois la boisson et tout cela en 30 minutes. L’idéal me direz-vous. Oui, encore faut-il s’organiser en amont, éviter le free-style au départ et suivre les consignes qu’il nous donne.

2013-02-111

Au début, nous dit Jamie Oliver, on peut dépasser allégrement les 30 minutes, mais au fur et à mesure on y parvient avec de l’entraînement. Son but étant de nous donner les bases d’une bonne organisation, d’apprendre à être multitâches et de nous conseiller pour nous outiller correctement pour ensuite gagner en aisance. Je pense également que le plaisir joue un rôle important.

Dans l’introduction de son livre, il nous fait comprendre que lorsque l’on veut, on peut. Tout à fait d’accord avec lui.

Il nous donne la liste des ustensiles dont nous aurons besoin et que nous pouvons nous procurer au fur et à mesure. Pas de stress sur le sujet car il ne préconise pas d’outils compliqués et onéreux.

Ce ne sont pas moins de 50 menus qui nous sont proposées. De quoi ravir et ne pas ennuyer nos palais.

Je suis ravie de partir dans l’aventure Jamie Oliver. Dans tous les cas, après avoir rapidement parcouru son livre, il m’a donné envie de m’y mettre.

Pour commencer tout en douceur, je vais essayer un menu complet dans la semaine. Et j’augmenterai la cadence au fur et à mesure de mon ressenti.

Je reviendrai vous donner des nouvelles de mon aventure culinaire avec Mr Oliver.

Et pour vous, ça se passe comment la préparation des repas ?

Vous vous faites aider par une méthode particulière ?

Vous connaissiez Jamie Oliver ou 30 minutes Chrono ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Portrait de la maman qui blogue

5 Fév

Des blogs écrits par des mamans (des papas aussi), il y en a pléthore sur la toile. Vous savez ces blogs qui nous parlent de parentalité, de désirs d’enfant, de maternité, de jonglage entre vie privée et vie professionnelle, de cuisine, de DIY, de mode enfants et parents et j’en passe.

Hands of Woman Using Laptop Computer

Mais qui sont ces mamans qui bloguent ?

– Elles ont une moyenne d’âge de 33 ans

– Elles vivent sur Paris et en Région Parisienne

– Elles sont majoritairement salariées ou travaillent à leur compte

– Elles ont un compte Facebook et Twitter

Cette étude a été mené par le tout nouveau blog, les parents bloguent écrit à quatre mains par Fadila de Un blog, une maman et Isabelle du blog e-zabel.

Allez faire un tour sur les parents bloguent. Vous y trouverez le détail de cette étude.

Quant au résultat, je ne suis pas surprise par la moyenne d’âge, ni du fait que la maman (ou le papa) qui blogue, possède également un compte facebook ou twitter.

En revanche, je suis très surprise que la maman blogueuse soit en majorité parisienne ou vivant dans sa région et qu’elle ait une activité professionnelle à côté de son blog.

Bon, seulement 110 mamans blogueuses ont été interrogées. Ce qui n’est pas représentatif de la mum blogosphère. Cette étude évoluera très certainement et les résultats peuvent encore changer.

Dans un article écrit par Eric Dupin de Presse-citron en juin dernier et qui avait pour sujet le salaire des blogueurs, il évoque une très importante communauté de mums blogueuses et que certaines pouvaient même gagner des fortunes juste en racontant leur vie de maman. Les américains sont vraiment en avance et très décomplexés sur le sujet.

Et vous, qui êtes-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Doodle Google

22 Jan

Jusque là, je n’avais jamais vu l’intérêt du changement du logo de Google. Enfin, on va plutôt dire que je ne m’y étais pas vraiment intéressé.

Ce soir, allez savoir pourquoi, j’ai cherché à comprendre le pourquoi du comment.

1er Google Doodle datant de 1998 à l'occasion du festival Burning Man

C’est en 1998, à l’occasion du festival Burning Man, qu’apparait le 1er Doodle Google. Ce devait être un événement unique et anecdotique.

Aujourd’hui c’est devenu une tradition attendue par les utilisateurs du célèbre moteur de recherche.

Périodiquement et de manière aléatoire, le logo Google change pour célébrer une date anniversaire, un personnage connu.

Depuis plus d’un millier de Doodle Google ont été créés à ce jour et il existe même une équipe en interne pour créer ou sélectionner des logos proposés par les utilisateurs.

Il existe même un concours Doodle 4 Google organisé chaque année depuis 2008 afin que des enfants du primaire travaillent et présentent leur créativité.

Le premier se voit attribuer une bourse d’étude pour l’université d’une valeur de 30 000 dollars, des équipements électroniques pour son école pour une valeur de 50 000 dollars et son logo présent une journée en page d’accueil.

Le thème proposé pour 2013 est « la plus belle journée de ma vie ». Le concours est ouvert jusqu’au 22 mars.

Les gagnants depuis la création de ce concours pour jeunes artistes en herbe

  • 2012 Doodle 4 Google : Dylan Hoffman

2012 Doodle 4 Google

  • 2011 Doodle 4 Google : Matteo Lopez

2011 Doodle 4 Google

  • 2010 Doodle 4 Google : Makenzie Melton

2010 Doodle 4 Google

  • 2009 Doodle 4 Google : Christin Engelberth

2009 Doodle 4 Google

  • 2008 Doodle 4 Google : Grace Moon

2008 Doodle 4 Google

Et vous, vous vous étiez déjà intéressé au phénomène Doodle Google ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Apprendre à dessiner

20 Jan

Cela va bien faire 15 jours que je n’étais pas venue écrire sur mon blog.

Ça commence bien ! Et moi qui m’étais promis d’écrire au minimum 2 articles par semaine …

Woman Running

J’ai tellement été happée par le boulot, où j’ai dû gérer plusieurs ventes d’appartements en cascade et une bonne dizaine d’interlocuteurs à accorder entre eux.

Entre 2 coups de fils ou 2 RDVs, j’ai quand même eu besoin de prendre du temps pour moi, histoire de souffler, prendre un peu de recul.

Dans mes bonnes résolutions 2013, il était question d’apprendre à dessiner mais surtout de m’y mettre. D’y prendre plaisir et pas uniquement d’en parler.

Avec mon agenda toujours plein, je n’arrivais pas à caser le « créneau : cours de dessin ».

Et pour corser le tout, j’étais à la recherche d’un cours de dessins d’illustrations plutôt qu’un cours de dessins trop académique à mon goût.

Prendre du plaisir à dessiner

Dans une série de 3 livres, j’ai découvert mon bonheur avec une méthode simple et ludique.

Un cercle, 2 points, 3 lignes, 4 rectangles ou 5 carrés pour croquer une multitude d’illustrations. C’est ainsi que Sachiko Umoto présente sa méthode d’apprentissage.

Elle commence sa préface en nous disant qu’apprendre c’est imiter, c’est reproduire ce que l’on voit. Puis, avec de l’expérience, avec de l’aisance, viendra la création plus personnelle.

Ce qu’elle dit également c’est que le dessin prend tout son sens lorsqu’on le soumet au regard des autres et si l’autre perçoit ne serait-ce qu’une partie de ce que l’on a voulu exprimer, nous prendrons de plus en plus de plaisir à dessiner.

Il existe donc 3 livres avec 3 thèmes différents : les personnages, les animaux et les plantes avec les petites bêtes.

Pour ne pas faire les choses à moitié et surtout ne pas avoir à choisir, j’ai fait l’acquisition de toute la collection. Le but étant, à terme, de combiner, de mélanger le tout et créer une composition. Et pourquoi pas une histoire…

J’adore le côté très épuré, très doux, très enfantin, très romantique des dessins de cette artiste. Elle a également la volonté de nous faire comprendre d’aller à notre rythme, de nous faire plaisir. C’est exactement ce qu’il me fallait.

En revanche, il ne faut pas se fier à l’aspect très simple des dessins. Si quelques coups de crayons suffisent pour obtenir quelque chose de réaliste, les proportions ne sont pas évidentes à reproduire.

Et pour l’occasion, j’ai décidé d’ouvrir un Tumblr afin d’y poster mon évolution et de les partager avec vous.

Et vous, vous aimez le dessin ? Vous pratiquez ? Racontez-nous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour désencombrer, je commence par la pharmacie

5 Jan

Pharmacie

Bon, c’est parti. Sur 2013, il est question de désencombrer la maison parce que tout ce qui traîne là sous mes yeux me donne le tournis

Il faut bien commencer par quelque chose et c’est à la pharmacie que j’ai décidé de m’attaquer.

Depuis que Mini Che est née, j’ai l’impression que la maison s’est transformée en laboratoire pharmaceutique.

Entre la première année où le Doc’ nous a bien gâté avec toutes ses ordonnances, l’entrée en crèche où Mini Che a fait copains-copains avec tous les ‘crobes qu’elle pouvait croiser et qu’elle me ramenait bien évidemment à la maison histoire de les partager avec amour. Parce que quand on aime, on ne compte pas.

C’est donc parti pour un grand tri.

Il y a les médicaments périmés et ceux dont je ne me sers plus que je vais ramener chez le pharmacien afin de les faire faire incinérer. Avant, je les jetais à la poubelle et c’est pô bien !

Je viens de tomber sur une vidéo sur : Que faire des médicaments périmés

En règle générale, j’évite l’automédication et j’évite d’ingérer un médicament sans avis médical. Je ne suis pas médecin et à chacun son métier.

Je garde toujours les boîte et les emballages de ceux que je conserve afin de pouvoir relire les notices le cas échéant.

Il m’a juste fallu une petite heure pour rassembler le tout dans un seul et même endroit hors de portée de Mini Che.

Sur les notices,  j’ai souvent lu qu’il ne faut pas stocker les médicaments dans un endroit humide. Je ne suis donc pas certaine que des les avoir rangés dans la salle de bain soit très recommandé. Mais, bon.

Au bout du bout, je me rend compte qu’il ne me reste plus grand chose.

En revanche je vais peut-être me constituer une pharmacie minimum pour les roulés-boulés, les petits bobos du quotidien ou les petits tracas qui permettront de patienter avant de consulter.

Entre mes différentes lectures de blogs, forums, livres ainsi que mon expérience, je vous ai compilé une liste qui me semble idéale.

La pharmacie familiale que je considère idéale et qui est bien évidemment non-exhaustive

Pour les plaies et les coupures

  • Antiseptique qui ne pique pas
  • Alcool à 70°
  • Eau Oxygénée à 10 volumes
  • Compresses stériles
  • Sparadrap
  • Pansements de plusieurs formes et de plusieurs tailles

Pour les bosses

  • crème, gel ou stick contre les ecchymoses
  • arnica

que je garde en permanence dans mon sac afin de toujours les avoir sous la main

Pour les brûlures

  • crème pour les brûlures de type biafine à appliquer en couche épaisse
  • compresses pour les brûlures de type tulle gras

Pour les piqures d’insectes

  • crème ou pommade spécial piqure d’insectes
  • crème ou pommade pour les démangeaisons
  • un antihistaminique

Pour les douleurs, les états fébriles ou fiévreux

  • antalgique
  • paracétamol

En cas de rage de dents

  • de l’huile essentielle de clou de girofle que j’applique en petite quantité avec un coton-tige en attendant le RDV chez le dentiste ou en bain de bouche (2 gouttes dans un verre d’eau)

Pour les lavages occulaires

  • du sérum physiologique que je l’utilise tous les jours pour Mini Che et pour moi-même

Pour le nez bouché, sinus bouchés ou un début de rhume

  • Un Rhino Horn : un bout de plastique en forme de corne que je remplis d’eau tiède et de gros sel pour désencombrer et nettoyer le nez. Je l’utilise quotidiennement. C’est la solution la plus efficace que j’ai essayé parce que j’ai les sinus capricieux. Un peu difficile à utiliser au début, pas très sexy mais redoutablement efficace et naturel.
  • Sérum physiologique pour ma fille avec un mouche-bébé que j’utilise quotidiennement

Les accessoires

  • coton
  • paire de ciseau
  • thermomètre électronique
  • pince à épiler
  • mouche-bébé

Bon, ben woala, je pense que c’est tout bon.

Si vous pensez qu’il faut que je rajoute autre chose, n’hésitez pas à me le signaler dans vos commentaires.

Crédit photo : http://bit.ly/VpQ3YM

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dans 2013, il y a 13

1 Jan

Je vous souhaite tout d’abord, une excellente nouvelle année 2013. Qu’elle vous soit pétillante, étonnante, attrayante, marquante, épatante, facilitante, épanouissante.

Qu’elle vous soit pleine de « Wouaw, j’adôôôôre ! »

Bonne Année 2013 !

Bon, ça y est c’est officiel, les festivités de noël et du jour de l’an sont terminées.

Je vous avoue que j’étais en overdose de chansons de noël du matin jusqu’au soir, des sapins qui traînent sur les trottoirs et qui vous obligent à descendre sur la chaussée pour les contourner, des nouveaux jouets qui traînent partout dans la maison (jusque dans la machine à laver le linge !), l’invasion de peluches offertes à Mini Che par les voisins et les commerçants (c’est Emmaüs qui va être content).

Nous sommes officiellement en année 2013 et au premier jour, pourquoi ne pas se mettre à réfléchir à nos bonnes résolutions de l’année. Cela faisait longtemps que je n’avais plus pratiqué cet exercice.

Mes bonnes ou mauvaises résolutions pour 2013

Pour Mini Che Guevara :

  • passer plus de temps avec elle
  • moins m’énerver contre elle
  • dessiner plus souvent avec elle
  • lire plus souvent avec elle

Pour la maison :

  • la vider
  • la désencombrer
  • mieux la ranger

Pour le boulot :

  • travailler moins, tout du moins m’organiser autrement mais en gagnant autant si ce n’est plus
  • trouver d’autres sources de revenus pas bouffeuses de temps ni d’énergie (il paraît que ça existe)
  • faire ma compta tous les mois et non plus en fin d’année à la dernière minute

Pour les finances personnelles :

  • ouvrir un compte d’épargne pour Mini Che
  • mettre de l’argent de côté

Pour moi :

  • m’appliquer dans mon projet 2013 – P12 (projet photographique)
  • apprendre à dessiner et partager ces moments avec Mini Che
  • me former pour écrire mieux et plus vite, lire plus vite (pour le blog)

Pour nous :

  • étudier des solutions d’investissements immobiliers et pourquoi pas les mettre en place en 2013

Pour le blog :

  • écrire au minimum deux articles par semaine
  • organiser ma blogroll parce que pour le moment c’est un peu tout et n’importe quoi
  • écrire plus vite
  • lire plus vite les autres blogs pour pouvoir en lire plus

Bon, ben c’est déjà pas mal non ?

Maintenant, il va falloir s’y tenir. On fera un bilan à la fin de l’année.

Et vous, vous avez pris de bonnes résolutions pour 2013 ?

N’hésitez pas à aller faire un tour chez Papa-blogueur qui lui aussi parle de ses bonnes résolutions pour 2013.

crédits photo : http://www.sxc.hu/photo/1396243

Rendez-vous sur Hellocoton !

%d blogueurs aiment cette page :